Nouveau La nouvelle version est déjà disponible ! Rendez-vous sur nos réseaux sociaux!

7 astuces pour devenir un bon community manager   

Actu PaySika • 30 mai 2024

Le métier de community manager a l’air simple, en soi ! Et pourtant, il ne s’agit pas à priori comme on a tendance à le penser à tort, de publier uniquement des contenus sur les réseaux sociaux, et d’échanger avec les prospects en commentaire.   

Le community management est une profession encore très jeune, apparue avec l’avènement des réseaux sociaux dans les années 2000. Véritable porte-voix d’une entreprise sur l’espace social d’internet, le community manager contribue à sa e-réputation.   

Pour devenir un bon community manager et en déceler tous les secrets, vous devez faire preuve d’une organisation et vous doter d’outils nécessaires pour développer et suivre vos communautés de près. Saviez-vous que désormais, il vous est possible de souscrire à des abonnements sur vos outils grâce à la carte bancaire USD ?   

nouvelle version de la carte  USD PaySika

Découvrez toutes les facettes de ce métier, que vous soyez à vos débuts, jeune diplômé passionné par le digital ou en voie de reconversion.  

1- Connaitre sa cible sur le bout des doigts  

Dans « community manager », on entend à priori « communauté ». C’est donc un réel fondamental pour le marketing digital que de connaître de manière approfondie la cible que constitue une communauté.   

Cependant, comment découvrir qui est votre audience ? Pour ce faire, vous pouvez entrevoir 2 solutions :  

  • Vous baser sur vos personas ou Ideal Customer Profiles (ICP).   

Ici, il s’agit de dresser un portrait-robot des clients que votre entreprise cible. Néanmoins, si vous n’avez pas encore conçu ces portraits robots, vous pouvez toujours interviewer vos clients actuels, les interroger sur leurs différents centres d’intérêt et leurs sujets de prédilection en termes de contenu.   

  • Interroger directement votre communauté  

Questionnez vos potentiels clients sur leurs retours d’expérience, directement dans les commentaires de vos posts. Vous pouvez aussi effectuer des sondages. Ainsi, vous en apprendrez plus sur vos cibles.   

En outre, connaître votre audience vous permet non seulement d’ajuster des sujets et formats de contenus que vous partagez, mais également de générer toujours plus d’engagement.   

2- Organiser le contenu à publier dans un planning   

En tant que community manager, vous devez être réactif face aux actualités que vous partagez et aux réactions de votre communauté. Pour vous assurer d’avoir cette réactivité, vous devez veiller à vous organiser en amont, en vous dotant d’un planning éditorial.   

Un bon planning éditorial est un document qui rassemble en un même endroit et organise dans le temps :   

  • Les sujets des posts que vous prévoyez publier  
  • Les posts eux-mêmes qui impliquent les textes et les liens qui les accompagnent  
  • Les dates auxquelles vous allez publier lesdits posts  
  • Les formats des contenus publiés : texte, visuel, vidéo, carrousel, etc.  

Pour concevoir votre planning, vous pouvez vous servir d’un simple tableau Excel, ou bien des outils plus visuels comme Asana, Notion ou Trello. Ces outils de planification sont intéressants parce qu’ils vous permettent de voir en un clin d’œil si votre ligne éditoriale est homogène.   

Avant de payer un service en ligne, faites attention, car tous les modes de paiements ne sont pas sécurisés. Vous pouvez réaliser vos paiements sur l’ensemble de vos outils grâce à votre carte virtuelle USD, l’un des moyens de paiement en ligne sûr et rapide au Cameroun.   

paiement avec la carte  USD PaySika

3- Jouer sur l’interactivité des réseaux sociaux  

Le principe du réseau social a totalement bouleversé la manière dont les entreprises communiquent aujourd’hui. Dorénavant, la communication ne se fait plus à sens unique. Vous communiquez sur un sujet, et les cibles vous répondent dans les commentaires avec possibilité d’échanger avec vous.   

Nous vous conseillons donc de tirer parti de cette interactivité entre vos cibles et votre entreprise ! Plus votre communauté est engagée auprès de vos posts, plus vous gagnez en visibilité.  

Afin d’entretenir cette interactivité,   

  • Soignez les CTA (appels à l’action) dans vos posts, pour susciter commentaires et partages.   
  • Utilisez le User Generated Content (contenu géré par vos utilisateurs) pour créer des posts qui représentent la preuve sociale (témoignages, vidéos, etc.)  
  • Utilisez les fonctionnalités comme les lives ou les sondages pour permettre à vos clients de créer un lien de proximité.  

4- Vous coordonner avec les autres pôles de l’entreprise  

Il vous est déjà certainement arrivé de recevoir des commentaires impliquant d’autres pôles de l’entreprise donc vous gérez les réseaux sociaux ? Si oui, il peut s’agir de commentaires :  

  • Pour le SAV : des clients qui n’arrivent pas par exemple à bien utiliser le produit ou le service  
  • Pour les commerciaux: par exemple, des prospects qui vous interrogent en amont sur leur achat  
  • Pour le pôle produit : des clients qui demandent en occurrence si un nouveau produit ou nouvelle fonctionnalité va bientôt être disponible.  

Pour déterminer comment réagir au mieux, pensez à définir avec ces différents pôles, des processus pour répondre à chacun de ces cas de figure.   

Voici quelques questions que vous devriez vous poser : à qui je souhaite transférer ces commentaires dans chaque équipe ? Existe-t-il des messages type auquel je peux répondre moi-même ? …  

5- Vous tenir au courant des tendances du moment sur les réseaux sociaux  

Un bon community manager assure la veille constante sur les sujets d’intérêt de ses cibles.  

Mais, veillez aussi à rester au courant des tendances de votre propre métier, à savoir les nouvelles actualités sur le fonctionnement des réseaux sociaux. Vous pourrez par exemple tester des nouvelles fonctionnalités des plateformes sociales en amont, pour ensuite les redéployer auprès de votre communauté.   

Pensez aussi à sortir de votre zone de confort pour faire du « test and learn ». En d’autres termes, osez les formats de contenu pour les tonalités différenciants. Par la suite, observez comment votre communauté réagit face à ces formats innovants et choisissez enfin lesquels intégrer dans votre ligne éditoriale.   

6- Vous doter des bons outils pour assurer chacune de vos missions  

Si vous souhaitez être un CM qui a de l’impact sur sa communauté, pensez à vous doter des bons outils pour organiser et automatiser vos missions.  

Il existe en effet des dizaines d’outils Social Media qui peuvent vous aider au quotidien. Nous vous en proposons quelques-uns, et n’hésitez pas à les utiliser grâce à votre carte bancaire USD, dont vous trouverez toutes les nouvelles fonctionnalités en téléchargeant l’application ICI.  

Pour effectuer votre veille sur les réseaux sociaux et trouver du contenu à partager à votre communauté, optez pour des outils tels que Google Trends ou Feedly. Ajouté à ceux-ci, un outil comme Hootsuite vous aide à suivre les mentions de votre marque.  

Pour assurer la création d’un contenu de qualité, vous aurez besoin d’un outil de création visuel comme Canva. Pour vos créations vidéo, l’outil PlayPlay est un exemple parmi tant d’autres qui rendra vos montages simples et beaux.  

canva et Playplay 

Pour suivre et animer votre communauté au quotidien, un outil de Social Media Management comme Buffer ou Agorapulse est idéal. De ce fait, vos posts seront planifiés à l’avance et vous pourrez suivre vos différentes statistiques de performance.  

7- Suivre la performance de vos actions pour toujours vous améliorer  

Le dernier conseil et non des moindres, c’est de suivre les métriques de performance de vos posts, et en tirer des leçons. Ceci vous permettra de détecter quelle bonne pratique réutiliser dans la suite de votre stratégie.   

Les métriques-phares sont généralement :  

  • La portée de vos posts aussi appelée «reach»  
  • Le taux d’engagement, soit le nombre de likes, de partage, de commentaires, de retweets,etc.  
  • Le nombre de leads générés via les posts  
  • Le chiffre d’affaires généré via les réseaux sociaux.  

Selon les objectifs que vous visez, vos métriques-clés de performance peuvent varier. N’hésitez donc pas à faire un reporting régulier, en vue d’optimiser votre stratégie en continu.   

Armé de ces 7 conseils, vous voilà prêt à devenir un bon community ou à améliorer vos compétences dans le domaine.   

Le réel défi dans ce métier est d’assurer la réactivité face à l’actualité et aux interactions avec les utilisateurs. Prenez donc le temps de formaliser une stratégie et de ficeler une boîte à outils accessible grâce à votre carte bancaire USD.   

Lire aussi .